Historique

Retour sur la page À PROPOS

2019

Publication d’un mémoire par le RSIQ à l’aube de la signature de la sixième Entente Canada-Québec.

Réponse de la ministre de la santé et des services sociaux Danielle McCann au RSIQ dans laquelle celle-ci s’engage à respecter l’approche globale.


2018

Annonce du gouvernement canadien d’une nouvelle Stratégie Canadienne de Lutte contre l’Itinérance: Vers un chez-soi, orientée selon l’approche Housing First.


2017

Le RSIQ intensifie sa campagne de mobilisation pour le retour de l’approche globale et communautaire.

Lancement d’une consultation pancanadienne sur la SPLI.


2016

Suite à l’élection du nouveau gouvernement canadien, annonce du rehaussement du financement de la SPLI.


2015

Tenue des Troisièmes États Généraux de l’itinérance au Québec, où plus de 300 participants assistent et discutent des enjeux.


2014

Adoption de la Politique nationale de lutte à l’itinérance: pour éviter la rue et en sortir.

Adoption du Plan d’action interministériel en itinérance 2015-2020, découlant de la Politique. 


2013

Tenue de la consultation sur la politique en itinérance, à laquelle le RSIQ participe activement.

Annonce de la nouvelle orientation Logement d’abord du gouvernement fédéral pour la SPLI 2014-2019. Le RSIQ dénonce l’imposition d’une approche et revendique le retour de l’approche communautaire et globale.


2012

Annonce d’une Politique nationale en itinérance lors du discours inaugural du gouvernement péquiste: la Politique sera développée en consultation du milieu, incluant le RSIQ.


2011

Bilan de l’action gouvernementale sur l’itinérance à l’Assemblée nationale: le RSIQ critique l’insuffisance du Plan d’action interministériel.

Tournée de députés fédéraux pour la hausse de la SPLI.


2010

Tenue des Deuxièmes États Généraux de l’itinérance au Québec: plus de 330 participant.e.s réaffirment le besoin d’une Politique en itinérance.


2009

Le rapport de la Commission parlementaire sur l’itinérance ouverte en 2008 est fort bien accueilli: il recommande, à l’unanimité, l’adoption par le gouvernement d’un Plan d’action et d’une Politique en itinérance.

Des milliers d’appuis recueillis pour une Politique québécoise en itinérance.

En réponse à la demande d’une Politique et au rapport de la Commission, adoption par le gouvernement libéral du Plan d’action interministériel en itinérance 2009-2014.

Projet chez soi…: la Commission canadienne de la santé mentale se voit octroyer un budget pour mettre en place un projet d’aide temporaire en logements privés et services de suivi.


2008

Forum national Le Droit de cité.

Ouverture de la Commission parlementaire sur l’itinérance à Montréal. Recueille 140 mémoires.

Adoption du Cadre de référence sur l’itinérance développé par le Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS) en collaboration avec la RSIQ: ce cadre exprime une vision large de l’itinérance.

Reconduction de l’IPLI, qui devient la Stratégie de partenariats de lutte à l’itinérance (SPLI) pour 2009-2014 (mêmes budgets et orientations).


2007

Campagne de mobilisation importante pour le renouvellement de l’IPLI au-delà de mars 2009.


2006

Rencontre nationale d’organismes communautaires de lutte à l’itinérance pour une Politique en itinérance menant à l’adoption d’une Plateforme de revendications basée sur les droits pour répondre aux besoin.

Transformation de l’IPAC par le gouvernement Harper en Initiative des partenariats de lutte à l’itinérance (IPLI): les budgets et orientations n’ont pas changé depuis 2001.


2005

Tenue des premiers États Généraux de l’itinérance au Québec: suite à une forte campagne, 200 personnes de toutes les régions adoptent la Déclaration pour un Droit de cité, qui identifie le besoin d’une Politique en itinérance.


2003

Adoption des règlements généraux du RSIQ, dont la structure vise le regroupement de concertations régionales.

Tenue du Forum Viva l’Art Évolution!


2001

Signature de la première Entente Canada-Québec pour la mise en oeuvre de l’IPAC via les Agences régionales et la planification communautaire.

Incorporation du RSIQ (C.A. provisoire).


1999

Annonce à Toronto de la Stratégie nationale pour les sans-abri (SNSA) par le gouvernement Chrétien, et incluant le programme Initiative de partenariats en action communautaire (IPAC).


1998

Tenue du colloque « l’itinérance à la carte », organisé par le RAPSIM et le l’Urban Core  Support Network, visant à échanger quant aux différentes réalités régionales et menant à la création informelle du Réseau SOLIDARITÉ itinérance du Québec.