Actualités

Retour sur la page À PROPOS

13 Août 2019 : Conférence de presse conjointe RSIQ et RAPSIM 

Entente Canada-Québec en itinérance : Les organismes en appellent au respect de l’approche globale 

Le Réseau SOLIDARITÉ Itinérance du Québec (RSIQ) et le Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) ont tenu, en ce mardi 13 août 2019, à l’Avenue (Hébergement communautaire situé dans Hochelaga-Maisonneuve), une importante conférence de presse sur l’Entente Canada-Québec, dont la signature est imminente. Cette entente déterminera l’orientation des fonds fédéraux en itinérance, dans le cadre du programme Vers un chez-soi, jusqu’en 2029. Le RSIQ et le RAPSIM ont présenté les inquiétudes manifestées par des centaines d’organismes membres quant à la volonté de réduire l’itinérance chronique sur 10 ans, la volonté d’établir des cibles chiffrées et l’implantation de l’accès coordonné. François Villemure, directeur d’une ressources d’hébergement pour jeunes, et Cylvie Gingras, co-chercheuse pour un projet de recherche participative sur l’itinérance des femmes, étaient présent.e.s à leurs côtés pour rappeler l’importance d’avoir une action globale et communautaire en itinérance. En effet, les orientations promues par le programme Vers un chez-soi ratent la cible en négligeant de prendre en considération le phénomène de l’itinérance cachée et de la prévention. Plusieurs médias nationaux étaient présents. Une trentaine de personnes, délégué de concertation régionale, regroupement national et membres d’organismes communautaires, sont venu.e.s pour apporter leur soutien. Les député.e.s locaux, M. Alexandre Leduc (député d’Hochelaga-Maisonneuve à l’Assemblée nationale du Québec) et Mme. Marjolaine Boutin-Sweet (élue d’Hochelaga au Parlement du Canada) étaient également présents.

Voici le lien pour le communiqué de presse

Conférence presse 13 août 19 1Pierre Gaudreau, membre du conseil d’administration du RSIQ et directeur du RAPSIM, François Villemure, directeur général de l’Avenue, Laury Bacro, coordonnatrice du RSIQ, Cylvie Gingras, co-chercheure pour un projet de recherche participative sur l’itinérance des femmes.

 


23 Juillet 2019 : Le RSIQ rencontre Mme Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec 

Le RSIQ a rencontré Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, le mercredi 17 juillet 2019, dans le cadre de la renégociation de l’Entente Canada-Québec. Cette rencontre a été l’occasion de revenir sur les positions et recommandations du RSIQ et de ses membres, présentées dans le mémoire « Pour une Entente Canada Québec qui consolide une approche globale et communautaire dans la lutte à l’itinérance » et sur les orientations fédérales pour Vers un chez soi (2019/2029).

En plus de revenir sur la nécessité d’adopter une approche globale et communautaire dans la réduction du phénomène de l’itinérance ; la volonté d’obtenir une Entente qui permette de consolider les approches d’intervention, l’expertise, le savoir-faire et les pratiques de concertation développées par les organismes de lutte à l’itinérance a été mise de l’avant.

La rencontre avec la ministre a donc permis au RSIQ de se faire mieux connaître et de faire connaître plus spécifiquement ses positions. La ministre avait une bonne écoute et de l’intérêt.

Nous restons cependant inquiet.e.s sur la possible implantation de l’accès coordonné (système informatique de recueil de données personnalisées) et de la forme que cela prendra, de l’attente de résultats chiffrés concernant certaines populations et sur l’objectif de réduire l’itinérance chronique de moitié en 10 ans (qui ne rencontre pas nécessairement les priorités fixées régionalement et qui pourrait venir entraver le travail effectué en prévention ou par rapport à l’itinérance cachée). Des actions sont prévus pour cette été dans le but de donner de l’écho à ces craintes et de faire entendre nos positions. L’Entente sera possiblement signée prochainement, mais cela, tout comme la sortie publique de son contenu, reste à déterminer. Nous restons mobilisé.e.s pour la suite et demeurons attentifs/ves aux développements à venir.

Rencontre Mme McCann juillet 2019Laury Bacro (coordonnatrice RSIQ), Pierre Gaudreau (administrateur RSIQ et directeur du RAPSIM), Danielle McCann (ministre de la Santé et des Services sociaux), François Lemieux (secrétaire-trésorier RSIQ, représentant de la Table Itinérance de Sherbrooke et coordonnateur de la Chaudronnée de l’Estrie) et Maxime Couillard (Président du RSIQ et coordonnateur de la Clinique Droit de cité).

16 Juillet 2019 : Entente Canada-Québec – Vers un chez soi 

Lettre de Lyne Jobin, sous-ministre adjointe de la Direction générale des programmes dédiés aux personnes, aux familles et aux communautés, du ministère de la Santé et des Services sociaux, à l’attention des membres du RSIQ.

Dans le cadre de la renégociation de l’Entente Canada-Québec, le RSIQ et ses membres ont mené une série d’actions afin que l’expertise, les savoir-faire, les méthodes d’intervention et les pratiques de concertation des organismes en itinérance partout au Québec soit pris en considération et soutenus.

  • Rencontre avec la direction des services dépendance et itinérance du MSSS en décembre 2018, avril et juillet 2019.
  • Élaboration d’un mémoire intitulé : Vers un chez soi : Pour une Entente Canada-Québec qui consolide une approche globale et communautaire dans la lutte à l’itinérance
  • Dépôt du mémoire auprès des ministères concernés au fédéral et au provincial
  • Campagne de lettres menées par les concertations membres du RSIQ auprès des député.e.s, des villes, des CIUSSS/CISSS régionaux.
  • Adoption à l’unanimité d’une motion à l’Assemblée nationale le 7 juin 2019, qui réitère les 5 axes d’interventions prioritaires de la Politique nationale de lutte à l’itinérance et demande que l’entente à conclure entre le Québec et le Canada contribue à consolider les orientations québécoises de lutte à l’itinérance et que les fonds fédéraux soient attribués en ce sens.
  • Rencontre prévue avec la ministre McCann le 17 juillet 2019.

Les membres du RSIQ ont su se mobiliser sur cet enjeu essentiel et appuyer de différentes façons les actions en cours.

En réponse à celles-ci, vous trouverez ci-joint une lettre de Lyne Jobin, sous-ministre adjointe de la Direction générale des programmes dédiés aux personnes, aux familles et aux communautés, du ministère de la Santé et des Services sociaux, qui affirme :

  • apporter l’attention nécessaire au mémoire produit par le RSIQ et ses membres dans le cadre des travaux de la renégociation de l’Entente.
  • vouloir défendre fermement les orientations québécoises en matière d’itinérance et réclamer la juste part de fonds fédéraux pour le déploiement de l’Entente.
  • que la Politique nationale de lutte à l’itinérance sert de fondement pour la défenses des compétences et orientations québécoises ainsi que de la diversité des approches.
  • prêter attention aux préoccupations manifestées par les organismes communautaires de lutte à l’itinérance dans le cadre des présentes négociations.

Lettre de Lyne Jobin aux membres du RSIQ


07 Juin 2019 : La motion proposée sous l’impulsion du RSIQ à l’Assemblée Nationale du Québec a été adoptée à l’unanimité!

À la demande du Réseau Solidarité Itinérance du Québec et de ses membres; le député de Québec Solidaire d’Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc ; a proposé la motion suivante dans le cadre de la renégociation de l’Entente Canada-Québec. Cette dernière déterminera l’orientation des financements fédéraux pour les 10 prochaines années dans le cadre de Vers un chez soi. La reconnaissance des savoir-faire, des approches d’intervention et de l’expertise développés par les organismes en itinérance dans toutes les régions du Québec est essentielle pour éviter la rue et en sortir.

Adoptée a l’unanimité par l’assemblée nationale du Québec ce vendredi 7 juin 2019, la motion stipule :

Que l’Assemblée nationale réitère les cinq axes d’intervention prioritaires de la Politique nationale de lutte à l’itinérance adoptée le 27 février 2014, à savoir : le logement, les services de santé et les services sociaux, le revenu, l’éducation et l’insertion sociale et socioprofessionnelle, la cohabitation sociale et les enjeux liés à la judiciarisation;

«Qu’en ce sens, elle demande que l’entente à conclure entre le Québec et le Canada concernant le nouveau programme Vers un chez soi, contribue à consolider les orientations québécoises en matière de lutte à l’itinérance; et

«Que les fonds fédéraux permettent de soutenir une diversité d’actions dans la lutte à l’itinérance.»

Voici la résolution officielle adoptée le 7 juin 2019 : Motion 7 juin 2019

 

 

 

Pour lire le mémoire élaboré par le RSIQ et par ses membres en prévision de la sixième Entente Canada-Québec. Consultez également le document de synthèse.

 


22 mai 2019 : Sortie du mémoire Vers un chez-soi : Pour une Entente Canada-Québec qui consolide l’approche globale et communautaire dans la lutte à l’itinérance

Le RSIQ sort un mémoire en prévision de la sixième Entente Canada-Québec. Élaborer dans en collaboration avec les membres du réseau, le mémoire permet de saisir les grands enjeux et les causes de vives inquiétudes manifestées par des centaines d’organismes en itinérance. Consultez également le document de synthèse.


10 mai 2019

La cinquième Table des régions a eu lieu le 10 mai, à Drummondville. Au cœur des discussions: le nouveau programme de financement fédéral (Vers un chez-soi), actuellement au coeur de la négociation de l’Entente Canada-Québec. Cinq tables régionales étaient présentes ainsi qu’un membre associé, et ont pu à cette occasion partager leurs expertises pour solidifier le mémoire à venir.IMG_1977 (3)

De gauche à droite: Anaïs Dupin (RSIQ), Laury Bacro (RSIQ), Gilles Beauregard (TIRS), Rachel Bissonette (TPI Drummondville), Kim Verreault (GASP), Émilie Ruiz-Blanchette (TPI Drummondville), Pierre Gaudreau (RAPSIM), Karine Ouellet (Maison de l’Espoir de Mont-Joli), Magali Parent (RAIIQ) et Stéphanie Benoit à la caméra (TPI Drummondville).

29 mars 2019

Le Réseau sort un communiqué de presse suite aux résultats du dénombrement 2018, rappelant que cet exercice ne reflète qu’une partie des nombreuses réalités de l’itinérance. Étant ponctuel (une fois dans le temps) et ciblé géographiquement (certains lieux seulement), le dénombrement dépeint essentiellement l’itinérance visible.

Sortie du rapport du dénombrement des personnes en situation d’itinérance : Un processus qui ne dévoile qu’une facette du phénomène de l’itinérance.


22 mars 2019

Communiqué de presse suite à la sortie du budget provincial: « Dans cette année anniversaire de la politique nationale de lutte à l’itinérance et devant le constat d’une urgence toujours présente, nous invitons le gouvernement Legault à utiliser les surplus budgétaires afin d’aider les organismes de lutte à l’itinérance pour financer la création de nouveaux services ou la bonification de ceux existants pour agir aussi bien en prévention qu’en réduction de l’itinérance. »

Budget provincial 2019: Un budget revisité au regard de la politique nationale de lutte à l’itinérance.


20 mars 2019 

Communiqué de presse suite à la sortie du budget fédéral: « Malgré des gains essentiels, le RSIQ maintient la demande de voir les budgets augmentés à 50 millions de dollars au Québec pour permettre la création de nouveaux services et l’amélioration de ceux existants dans toutes les régions du Québec. »

Sortie du budget fédéral 2019: Des services assurés en itinérance et des efforts qui restent à fournir pour les plus démuni.e.s.


11 mars 2019

Le RSIQ fait un bilan des 5 ans d’existence de la Politique nationale en itinérance par une lettre ouverte publiée dans le Huffington Post: « La politique marque une grande avancée dans la perception des parcours de l’itinérance: elle reconnaît la diversité des visages de l’itinérance ainsi que la multitude de facteurs qui peuvent pousser une personne vers des processus de désaffiliation sociale. Elle met de l’avant une approche globale et communautaire qui valorise la démarche intersectorielle. (…) Le RSIQ souligne l’importance de la Politique nationale de lutte à l’itinérance comme un outil essentiel. Une certaine vigilance reste cependant de mise afin qu’elle puisse se déployer de façon équitable partout au Québec, selon l’approche globale et communautaire. Agir en amont et favoriser l’action concertée est essentiel pour ensemble, éviter la rue et en sortir. »

La politique nationale de lutte à l’itinérance fête ses 5 ans: une certaine vigilance reste de mise.


14-15 février 2019

Les 14 et 15 février, l’Assemblée générale d’hiver du RSIQ, à Québec, rassemble 61 participant.e.s et célèbre les 20 ans d’existence du Réseau. Pour en savoir plus: ICI.

Consultez le Bulletin spécial 20 ans du RSIQ


8 janvier 2019

Le 8 janvier 2019, la ministre McCann répond au RSIQ et envoie une lettre dans laquelle elle s’engage à respecter l’approche globale dans le cadre du déploiement de la SCLI (Vers un chez soi).