Approche globale

RETOUR À  L’ITINÉRANCE AU QUÉBEC

CONSULTEZ LES ARCHIVES DU DOSSIER FÉDÉRAL


Contexte

Les interventions du Réseau SOLIDARITÉ itinérance du Québec auprès du gouvernement du Canada ont débuté avec l’arrivée d’un premier financement fédéral en 1999, destiné aux organismes œuvrant auprès des personnes en situation ou à risque d’itinérance, aujourd’hui appelé Vers un chez soi : Stratégie canadienne de lutte contre l’itinérance (SCLI).

À la différence des autres provinces, l’Entente Canada-Québec établit les modes de collaboration entre les deux paliers gouvernementaux concernant la mise en œuvre du financement fédéral. Les objectifs et priorités du gouvernement canadien sont énumérés dans le document, suivi par les définitions, objectifs, principes directeurs et priorités québécoises.

Ce programme essentiel pour le RSIQ a été renouvelé pour 2014-2019 tout en étant réorienté vers les balises fédérales axées principalement sur le Logement d’abord, appelé  au Québec « approche de stabilité résidentielle avec accompagnement » (SRA). Cette réorientation constitue un recul majeur pour le milieu de l’itinérance au Québec.

Le Réseau poursuit sa vigilance face à la forme que prendra Vers un chez soi 2019-2029, programme sur 10 ans qui débute par deux années de transition (2019/2021). À l’aube de la signature de la 6ème Entente Canada-Québec, le RSIQ reste présent pour assurer la reconnaissance de l’expertise et des approches développées dans toutes les régions du Québec pour répondre aux besoins locaux.


Approche globale dans la lutte à l’itinérance

Une approche globale de la lutte à l’itinérance considère que l’itinérance est un phénomène complexe aux multiples profils et trajectoires, phénomène auquel on ne peut répondre qu’avec une pluralité d’interventions. C’est une approche qui prône de pouvoir intervenir aussi bien en logement, hébergement, sécurité alimentaire, insertion sociale et professionnelle, travail de rue qu’en prévention.

Une approche globale cherche à considérer l’ensemble des personnes en situation et à risque d’itinérance au Québec, et pas seulement les plus visibles, celles qui sont facilement identifiables.

Une approche globale vise à prendre en compte les besoins de toutes les personnes vulnérables et ne privilégie pas une option d’intervention au détriment des autres. Le RSIQ considère qu’il doit revenir aux communautés de définir, en concertation avec l’ensemble des acteurs impliqués, comment répondre aux différents besoins existants sur leurs territoires, besoins et réalités qui diffèrent d’une région à l’autre.


Visuel Vers un chez soi

 


À l’aube de la signature de la sixième Entente Canada-Québec, le RSIQ demande au gouvernement fédéral le maintien du caractère communautaire et généraliste de la SCLI. 

Consultez notre mémoire


CONSULTEZ LES ARCHIVES DU DOSSIER FÉDÉRAL