États Généraux

Retour aux PUBLICATIONS


Les Quatrièmes États Généraux de l’itinérance au Québec sont en cours de préparation. Plus d’informations à venir bientôt.


Premiers États Généraux de l’itinérance au Québec – 2005

MAI 2005 – Le RSIQ a tenu les tous premiers États Généraux de l’itinérance au Québec les 9 et 10 mai 2005, réunissant ainsi quelques 220 personnes en provenance de 12 régions du Québec.

actes1.JPG

L’activité rassembleuse a constitué une occasion inédite de révéler la diversité d’expertises et d’expériences des personnes présentes (intervenant.e.s, travailleur.euse.s de rue, gestionnaires d’organismes communautaires, professionnel.le.s du réseau public, etc.) liées au phénomène qui évolue et prend de l’expansion partout dans la province. Elle a aussi servi à lancer une campagne, celle de la Déclaration le Droit de Cité, qui vise à rejoindre l’ensemble de la population. L’événement avait pour objectif de faire le point sur des grands enjeux qui traversent le secteur de l’itinérance. Le « pas dans ma cour », l’accessibilité, les défis des ressources humaines, les droits, la judiciarisation et la privatisation de l’espace public, etc. ont fait l’objet de discussions animées autour d’expériences vécues et de pistes de solution.

Actes des premiers États Généraux


Deuxièmes États Généraux de l’itinérance – 2010

« Pour que tout le monde s’en mêle »

SEPTEMBRE 2010 – À l’appel du RSIQ, plus de 350 personnes se sont réunies pour participer aux Deuxièmes États Généraux de l’itinérance au Québec et intitulés « Pour que tout le monde s’en mêle ». Malgré une reconnaissance croissante de ce phénomène en augmentation, la tenue du rassemblement des 23 et 24 septembre 2010 a été plus que nécessaire devant le retard pour la mise en places de mesures attendues.

Capture d’écran 2019-04-16 à 10.27.37

Provenant de Montréal, de Québec et d’une dizaine d’autres régions concernées, les participant.e.s se sont inscrit.e.s massivement à cet événement qui se déroule à guichet fermé, faute de place. Cette mobilisation sans précédent du milieu est issue tant des réseaux communautaires, de ceux de la santé et du logement, des villes, des services policiers que de la rue elle-même. Une représentation à la hauteur de l’importance que revêt cet enjeu.

Rappel des enjeux des Deuxièmes États Généraux

Actes des deuxièmes États Généraux


Troisièmes États Généraux de l’itinérance – 2015

« Les pouvoirs de faire une différence »

JUIN 2015 – Provenant d’une douzaine de régions du Québec, avec une représentation inégalée des personnes provenant du milieu institutionnel, la troisième édition des États Généraux de l’itinérance au Québec a pu saluer la nouvelle donne au Québec, grâce à l’adoption récente d’une Politique nationale de lutte à l’itinérance.

Capture d’écran 2019-04-16 à 10.29.42

Cette Politique adoptée et un plan d’action venant l’opérationnaliser de 2015 à 2020, comment faire en sorte que la vision de la Politique s’incarne dans un réel changement et que chaque secteur de la société assume ses responsabilités? Les Troisièmes États Généraux furent l’occasion de rappeler l’importance de prendre en compte la pluralité des visages et réalités de l’itinérance dans les réponses politiques à apporter.

Actes des troisièmes États Généraux

Déclaration de clôture des Troisièmes États Généraux

Bulletin spécial Troisièmes États Généraux

 


Pour commander une copie physique des actes des États Généraux de l’itinérance au Québec, contactez-nous!